mardi 9 octobre 2007

Chapeau!


Aux plus forts de mes temps de tempêtes, les grosses, celles qui m’avaient sacrément « décoiffée", faut pas croire ! j’avais ma provision de couvre chefs, plein une valise, de quoi narguer tous les ouragans !

Il y avait :
L’écharpe orange de Clémentine
Le foulard du marché de Catherine
Mon krama du Cambodge
Le petit chapeau bleu Issey Miyaké de Fleury (et tout un baluchon complet de ses trouvailles !)
Le carré de soie bleue de maman
Mon petit bonnet à queues d’Ecosse
Le carré indien de Marianne
L’écharpe en soie mauve de Laurence
Le chapeau escargot en velours de Flo G







Le châle à franges de Flo B



Et plein d'autres trésors ...

Bon. à dire vrai, tout ça n’était pas arrivé tout de suite …

Avant de faire la "bravache", on écoute d’abord les conseils : « dans ces cas-là, il faut rester transparente, se faire invisible pour ne pas à avoir à endurer trop de regards, vous verrez - disait l’infirmière du 1° jour - au plus fort de l’hiver, dans le métro (!), face à vos enfants ( !!) vous serez bien contente d’avoir votre …perruque … ! Ah !

Cela dit, « ce » problème avait été vite réglé. Après une épopée avec mes deux bodyguards préférés entre fous rires et larmes, « prenez là comme un accessoire de mode très tendance ! disait la blondasse, après nous avoir quand même fait descendre au 3° sous sol « à l’abri des regards ».D’abord on ne dit plus perruque mais « chevelure d’appoint ».Vous avez le choix entre 86 nuances ! cette fibre de synthèse ressemble à s'y méprendre aux cheveux naturels au regard comme au toucher. (575€ quand même l’immonde casque brun verdasse … qui m’attendrit quand même inopinément quand je mets le nez dedans : « ça » sent comme sentaient les cheveux de ma poupée !!! )
Si votre budget vous permet les cheveux naturels, vous pouvez choisir ceux d’ Europe, les plus fins, ou ceux d’Indonésie, les plus épais.

Bon là, je ne sais plus trop la suite parce que j’étais carrément déjà sortie de la boutique …laissant lâchement mes deux hommes en terminer …

Après un dernier passage chez le coiffeur et une coupe à la Sinead O Connor - juste avant de partir en Irlande, ça m’avait bien plu - j’avais fini quand même, sur les conseils d’Isabelle, par pousser la porte de l’Embellie, boulevard Henri IV, là où vont « les femmes qui veulent rester pimpantes malgré… »
Et c’est là que j’avais acheté mon 1° petit bonnet d’urgence, noir et rouge …




Et puis ma valise, au fil des récoltes, des cadeaux des amis, s’est remplie …Et chaque jour, j’y piochais, comme dans un chapeau de magicien, des matières, des couleurs, de l’énergie, de l’amour pour braver les jours blancs et glacés…mais tout en espérant secrètement que j’en aurais suffisamment un jour …pour la cadenasser et la remettre au grenier cette Sacrée Valise !!!

Et bien non seulement ce jour a fini par arriver, depuis en moment déjà …mais hier …il est arrivée une merveille …la musique, l’amitié, le cadeau de ma vie d’aujourd’hui, l'envie de partager, de faire un pied de nez, de me laisser embraquer par la malice de Philippe Legendre qui exposait ses tableaux, et nous proposait la lecture de ses fabliaux " Les Soufflants Du Bonnet" pleins d'humour et de poésie ...

et pour lequel Vincent, Patricia et moi avions mijoté un vernissage un peu particulier,



Bref …j’ai rouvert la valise, sans peur, juste pour y retrouver ces vieux amis, leur faire grâce d’une nouvelle vie … et voilà où ils se sont retrouvés dimanche … merci Patricia, merci Vincent pour ce cadeau ...








Hips!(y'avait un peu de champagne après)
Bon ça tient chaud ces bonnets!
On n'avait pas l'air mimi ??



NOBILI SPETATORI ! NOBILI SPETATORI !



Pour découvrir l'univers artistique de Philippe et Patricia, aller ici lire l'impressionnant travail de Bernard Gineste

L'exposition des nouvelles toiles de Philippe est à l'Hotel Anne de Pisseleu jusqu'au 27 octobre.

Le livre " Soufflants du Bonnet" dont nous avons lu quelques extraits, est en vente chez Marie Aude, à l' HISTOIRE SANS FIN : ETAMPES 17 Rue de la Juiverie 91150 ETAMPES 01.60.80.00.34.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

je veux pas paraitre obsédée, Belle dame chapeautée de nos mélodies, mais, t'as vu le nom de la rue de l'expo ?????

une anonyme qui vient de la méditérannée, comme tous et toutes, les plus vieux (mais ... pas les plus sages toujours)

bijee a dit…

Hé hé !!!

ElliPomme a dit…

T'es troooop mignonne mougne!!! Bon, et il faut l'avouer, patricia et Vincent aussi!!!!

Des bisous!!!!!

Vincent a dit…

Merci à toi, gente dame, de nous avoir chapeautés pour ce moment merveilleux!!! Quel plaisir de chanter tous le trois. A quand la prochaine???

bijee a dit…

Oh! c'est qu'il y prendrait goût le damoiseau ! Faut dire que le succès était total ! entre l'émoi provoqué par ta voix, ton jeu de guitare ...et l'audace de ton costume ...certain(e)s n'en sont pas encore remis(es)!
Alors en avant la petite troupe pour de nouvelles aventures ...aventureuses !

Anonyme a dit…

Trop MIMI les trois "coiffés"!
y faut surtout pas jeter tous ces trésors esthétiques... si en plus la musique était bonne, alors là....chapeau!
Vous nous faites 1 petit défilé samedi prochain , que les contemporains puissent aussi tomber en pamoison devant tant de grâce.. si si, j'ai bien écrit avec un "c" et non deux "s"!
une anonyme non méditerranéenne mais qui commence à avoir les b... sans sa Corse adorée